La Région Nouvelle-Aquitaine a lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) auprès des éditeurs télévisuels du territoire régional pour la mise en œuvre du service public télévisuel régional, afin :

  • d’identifier les chaînes de télévision locales intéressées par la mise en œuvre du service public télévisuel régional ;
  • de recueillir leurs propositions éditoriales, techniques et financières ;
  • d’engager sur cette base un processus de négociations avec elles dans la perspective de contrats d’objectifs et de moyens (COM) de 3 ans, lesquels seront soumis à l’examen ultérieur de l’Assemblée plénière du Conseil régional.

Modalités :

Les réponses attendues s’attacheront à développer un projet technique et éditorial permettant d’appréhender l’appropriation des principes et objectifs décrits par la Région (voir document à télécharger) concernant :

  • Les conditions de diffusion,
  • Les moyens techniques de production,
  • Les contenus proposés en lien avec l’exigence de qualité, de diversité des programmes et leurs thématiques prioritaires,
  • L’exigence de couverture territoriale des sujets proposés
    Un volet relatif aux partenariats avec la filière régionale de création et production audiovisuelle,
  • Langues de diffusion,
  • Droits d’exploitation,
  • Contribution à la mémoire audiovisuelle du territoire,
  • Plan de communication,
  • Partenariats.

Ce projet technique éditorial et financier sera complété d’un volet financier établissant un plan d’affaires prévisionnel sur 3 ans.


Bénéficiaires :

Le présent AMI s’adresse aux sociétés éditant un service de télévision locale ou régionale sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine, ce service étant encadré par une convention avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel, soit :

  • La Direction régionale de France 3 de la Société France Télévisions ;
  • Les sociétés éditant un service de télévision locale en Nouvelle-Aquitaine au titre d’une autorisation de diffusion hertzienne du CSA ;
  • Les sociétés éditant un service de télévision locale par voie électronique en Nouvelle-Aquitaine conventionnées avec le CSA.

Ces structures peuvent s’associer dans leur réponse, ou être porteuses d’un projet associant d’autres entités dans une relation contractuelle clairement établie.


Échéances :

  • Date limite de dépôt des projets : 2 juin 2017
    Audition des candidats retenus : juin 2017
    Élaboration du ou des projet(s) de COM : juillet-octobre 2017
    Perspective de mise en œuvre du ou des COM : 1er janvier 2018

Pour en savoir plus