La Région Nouvelle-Aquitaine et le CNC souhaitent aider les salles de proximité à se développer en contribuant au financement d’emplois de médiateurs dans les salles.

Ces emplois visent prioritairement à être mutualisés entre plusieurs salles notamment par l’intermédiaire des associations territoriales de salles ou de groupements d’employeurs sectoriels.
Ce dispositif s’adresse aux salles prioritairement classées art et essai mais également aux réseaux territoriaux.


Objectifs

  • Développer les publics grâce à la conception et la mise en œuvre d’outils et des actions d’animation et de promotion,
  • Organiser, relayer les dispositifs d’animation et de médiation en direction du public « jeune » pendant et hors-temps scolaire,
  • Améliorer la visibilité des salles et/ou du réseau en développant toutes stratégies de communication (relations presse, gestion des réseaux sociaux, programmes papiers, site web, …

Bénéficiaires

  • Collectivités, associations, sociétés privées d’exploitation inscrites en Nouvelle-Aquitaine au Registre du Commerce et des sociétés) classées art et essai ou en cours d’obtention du classement art et essai et titulaires d’une carte d’exploitant,
  • Réseaux régionaux ou départementaux de salles de cinéma de la Nouvelle Aquitaine.

Les ententes de programmation, les syndicats, les établissements de plus de cinq écrans, les exploitants de plus de cinquante écrans ne sont pas éligibles.


Modalités et critères d’éligibilité

  • Développement d’actions de sensibilisation autour du projet (notamment hors-temps scolaire),
  • Cohérence du projet culturel et des moyens mis en œuvre,
  • Inscription du projet dans le contexte géographique, rayonnement, mise en perspective des priorités régionales, impact du projet sur le territoire,
  • Fréquentation et nature des publics touchés, politique tarifaire,
  • Qualification de l’équipe professionnelle, qualité des partenariats noués,
  • Contexte économique de la structure porteuse du projet,
  • Coopération et dynamique collective,
  • Caractéristiques et attractivité des lieux d’accueil, communication,
  • Conformité avec la réglementation en vigueur,
  • Une seule aide par exploitant que ce soit en tant que porteur du projet ou partie prenante d’une demande mutualisée. Cette aide pourra être renouvelée jusqu’à deux fois,
  • Non cumulable avec d’autres dispositifs d’aide à l’emploi national ou régional (Contrat Unique d’Insertion ou Emploi d’avenir, fonpeps, etc.),
  • Possibilité de contrat en alternance (contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage) ou à l’issue de ce type de contrat lorsque l’exploitant ou le réseau maintient la personne dans son emploi.

Les projets s’organisant en coopération et mutualisation seront privilégiés.


Niveau de l’aide

75% du coût du poste créé (salaires bruts + cotisations, taxes et charges afférentes) pour 12 mois dans la limite d’un plafond éligible de 30 000€ par emploi.


Calendrier

Date limite de dépôt des dossiers : 7 juillet 2017
Résultats : lundi 4 septembre 2017


Dossier de demande d’aide.docx

Règlement de l’appel à projet